Voici l'historique des réseaux de VE2CAA

 

Le réseau du ptit train depuis  le 1er septembre 1965

 

 

          

À huit heures le matin  du 1er Septembre 1965, Adrien Anctil, VE2AA, de Victoriaville, mettait en route et animait pour la première fois un tout nouveau réseau sur la bande de 80 mètres à la fréquence 3750 khz. Le réseau du "p’tit train du matin" Adrien était accompagné par Alex Larivière, VE2AB et l’abbé Ovila Labrecque VE2ATS. Cette rencontre répondait à un besoin certain, car au fil des années, sa popularité ne cessa de croître. Ses buts principaux étaient  de rendre service à ses participants et de jeter un  rayon de soleil à ceux qui devaient se rendre à leur travail, d’échanger des commentaires et impressions, chasser la monotonie de la vie pour ceux qui étaient  retraités et enfin,  égayer par un peu d’humour et de bonne humeur ceux qui se lèvent plutôt moroses.

Au fil des jours, d’autres stations se joignirent à ce réseau, si bien que quelques mois à peine après son ouverture à la fin de décembre 1965, ce rassemblement qui ne durait que 15 ou 20 minutes, comptait plus de 33 membres réguliers. Au cours de l’année 1966, le "p’tit train" prenait de plus en plus d’ampleur et n’avait pas encore été baptisé. Après discussions et entente parmi les membres et passagers, il avait été décidé de le nommer "Le p’tit train de 8 heures" a continué de prospérer d’années en années, si bien qu’en juillet 1980, Adrien VE2AA, acceptait, à la demande de RAQI, de publier dans le journal de l’association une chronique concernant ce rendez-vous matinal. Malheureusement, cette chronique, il ne la signa que quelques fois car le 2 janvier 1981, l’ami Adrien nous quittait pour un monde meilleur.

À titre de statistiques, après seulement 5 ans en ondes en 1970, soit une période de 1591 jours, ce réseau avait totalisé 1633 heures et 36 minutes d’opération. 276 amateurs avaient participé au "p’tit train" pour un total de 8,082 passagers. Le réseau avait émis 148 laissez-passer et 26 diplômes.

 

Dix ans plus tard en 1980, le réseau avait accumulé 694 présences. Le réseau opérait à la fréquence 3750 kHz. En 1967 question de mettre un peu de discipline dans le réseau, Paul Dubuc, VE2KC avait écrit les dix commandements du "p’tit train". Un autre participant qu’il est bon de nommer fut Réginald, VE3EYV,de Hawkesbury, qui avait fait imprimer et payé de sa poche les diplômes et les cartes de membres. Pour obtenir la carte de membre, il suffisait de faire parvenir une carte QSL au contrôleur,VE2AA. Pour obtenir le diplôme, il fallait avoir réalisé au moins 20 présences sur le réseau et défrayer les frais de poste au montant de 50 cents. Tous les amateurs étaient bienvenus sur ce réseau. On y discutait de conditions atmosphériques, On y échangeait des potins et taquineries, on y discutait aussi de sujets techniques et on y passait des messages. Enfin il y avait à peu près de tout sur cette rencontre matinale.

Après le décès d’Adrien Anctil, le réseau matinal du "p’tit train de huit heures" a cependant continué à fonctionner tous les matins et existe toujours et les amateurs y sont toujours les bienvenus. Son fondateur, Adrien Anctil, était radioamateur depuis les années 1924. Il avait fait la rencontre d’Aurèle Taillon, VE2DW,qui à cette époque (1930) était déjà radioamateur. Ses premiers indicatifs étaient VE2JB, qui furent remplacés en 1952 par VE2AA.

 

 
Les dix commandements du p’tit train

1- Avant de prendre le "p’tit train" tu syntonises ton émetteur avec soin, sans causer d’interférences évidemment.

2- Dès 7h00 ou plus tard, tu montes sur le "p’tit train" à 3.750 MHZ et ce, du lundi au
samedi inclusivement. Le dimanche, à 3.745 MHZ tu attends jusqu'à 7 heures patiemment.

3- Lors de ton premier voyage, tu adresses ta carte QSL au conducteur, afin d’obtenir ton
laissez-passer rapidement.

4- Après vingt voyages, pas nécessairement consécutifs, tu réclames ton diplôme du contrôleur complaisant.

5- Au début de chaque voyage, tu donnes température et pression atmosphérique exactement

6- Durant tout le voyage, tu prends des notes et tu évites les longues conversations et
les répétions superflues, afin que le "p’tit train" file allègrement.

7- À la fin de chaque émission, tu retournes le micro au conducteur, afin d’éviter les déraillements.

8- Dès qu’un nouveau passager se présente ou qu’un message doit être expédié, tu cèdes ta place rapidement.

9- Durant chaque voyage, tu prends soin d’observer les règlements qui régissent ton beau passe-temps.

10- Bref, à bord du "p’tit train" tu t’efforces de te rendre utile et d’être courtois,
 tout en conservant ta bonne humeur et ton enthousiasme, c’est si plaisant.

 

Le réseau de la détente

Octobre 1969
 

Le "p’tit train" étant un réseau matinal, certains amateurs ne pouvaient y participer À cause de leur travail. Ce qui donna lieu à la fondation d’un autre réseau,celui-là à 17 heures. Le "réseau de la détente" fit son entrée en ondes en octobre 1969 à la fréquence de 3750 khz, animé par son fondateur, Alex Larivière, VE2AB. Ce réseau devait cependant  se terminer à 18 heures pour faire place au réseau des maritimes.

Le réseau du "p’tit train" fonctionnait déjà depuis quatre ans et le besoin d’un autre réseau se faisait sentir parce que certain amateurs ne pouvaient se présenter le matin. C’est alors qu’on recommanda d’établir un deuxième réseau à cinq heures de l’après-midi, c’est-à-dire au moment où les amateurs revenaient de leur travail. Depuis lors, tous les après-midi de 17h00 à 18h00, des VE2 et VE3 se rencontrent pour discuter de choses diverses. Alex Larivière en a assumé le contrôle durant de nombreuses années soit pendant onze ans. Par la suite, d’autres amateurs à tour de rôle sont venus le remplacer dont VE2AA, VE2RA, VE2AGA, VE2FHB, VE2WV et beaucoup d’autres qui, de temps en temps en ont le contrôle.

Le nombre de participants à ce rendez-vous de l’après-midi variait de jour selon la saison et les conditions de propagation, entre trois et 32 participants. Ce réseau toujours en existence de nos jours, servait principalement et sert encore aux fins de discussions variées mais aussi de point de rencontre pour les amateurs qui ne veulent qu’échanger quelques mots. Contrairement au réseau du "p’tit train" les contrôleurs de ce réseau n’ont jamais conservé de statistiques mais il convient de dire que malgré tout, il a bien desservis les amateurs VE1, VE2, VE3 et VE9.

Cette rencontre est devenue au fil du temps de plus en plus fréquentée. De nos jour quand les conditions de propagation le permettent, surtout en hiver, il débuter à 16 heures et est animé par différentes animatrices et différents animateurs de toutes les régions du Québec. Son indicatif d’appel est VE2CAA dont le titulaire est Gaston Bissonnette, VE2BCD, de Ste-Perpétue-de-l’Islet. Tous les amateurs peuvent y participer et sont les bienvenus tous les jours à compter de 16 heures quand les conditions de propagation sur la bande de 80 mètres le permettent.

Texte fourni par VE2AIK Jean Guy

 

De la part de toute l'équipe des réseaux VE2CAA

 

*****************************************************

L'horaire des réseaux de VE2CAA

Le réseau du ptit train 7 jours par semaine

A tous les matins du lundi au samedi à 7hres am

A la fréquence 3.750 MHZ

Sauf le dimanche matin à 7hres am

A la fréquence 3.745 MHZ

*****************************************************

L'horaire du réseau de la détente

A tous les après-midi du lundi au dimanche

A 16hres au changement d'heure à l'automne

Et à 16hres 30 au changement d'heure au printemps

A la fréquence 3.750 MHZ

*****************************************************

VE2GBO Guy le responsable des réseaux

Est toujours à la recherche d'animateurs de remplacements

Si ça vous intéresse de vous joindre à l'équipe de VE2CAA

 

*****************************************************

Retour au menu

Créations  Carole VA2IND

Tous droits réservés VE2CAA